Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog evene38 par : Manue
  •   le blog evene38 par : Manue
  • : Coucou à tous ! Voici un peu le blog regroupant tout ce que j'aime et ce qui me passe par la tête....
  • Contact

Profil

  • Evene38

Recherche

Archives

10 juillet 2007 2 10 /07 /juillet /2007 08:37

 

C'est une faiblesse commune aux fondateurs de villes d'imposer leurs noms à leurs créations, tels Alexandre et Constantin. Nous ne pouvons que constater que Concar a été plus modeste car, en fait, Concarneau se nomme toujours, et jusqu'à la fin du XVè siècle, Conc, Conq ou Concq.
C'est seulement à cette époque, huit ou dix siècles après Concar, qu'on trouve le nom de Conc devenant Concqkerneau, dans un mandatement de la duchesse Anne (1489), Conkernowe, dans une lettre du roi d'Angleterre, enfin Concarneo dans un portulan (de l'italien portoleno, porto signifiant: cartes marines indiquant tous les ports) de trente ans postérieur (1520). L'auteur de ce document aurait remplacé les dernières lettres par la syllabe o, écrivant ainsi la prononciation qu'il avait entendue. C'est, à priori, le plus ancien document où le nom de la ville bleue d'aujourd'hui commence par les deux syllabes Concar.

Mais à la même époque, le mot Conc sous les formes Conc, Conq et Concq, prévaut dans la langue officielle (actes et lettres d'Anne de Bretagne). Enfin, avec une faute d'impression ou sous la forme défectueuse Cons, il se retrouve dans l'atlas célèbre préparé par le cosmographe Gérard Mercator, mort en 1594, et que publia Joseph Hundt (1613).
Le chanoine Moreau, mort en 1617, écrivait-il Concarneau ? Oui, ce mot se lit dans son Histoire des guerres de la Ligue en Bretagne, imprimée pour la première fois en 1836. Mais lisait-on Concarneau dans le manuscrit de l'auteur ? Moreau a eu pendant deux siècles et dans le XVIIIè de nombreux copistes; l'un d'eux, corrigeant le manuscrit pour le mettre à la mode nouvelle, n'aura-t-il pas changé Conc ou Conkerneau en Concarneau.
Peut-être car, longtemps après la mort de Moreau, le mot Conkerneau ou Conquerneau (forme française du mot) apparaît beaucoup plus couramment.

Ce n'est donc pas dans le nom plus ou moins historique de Concar; c'est dans le nom ancien et usuel de Conc qu'on doit chercher l'étymologie de Conkerneau, devenu par corruption, comme disent les grammairiens, Concarneau.
Le mot Conkerneau se compose des deux mots Conq, dont nous allons dire la signification, et Kerneau, Kernew, Kerné, qui veut dire Cornouaille. Conkerneau est donc Conc de Cornouaille, comme Conc-Léhon, aujourd'hui Le Conquet, est Conc de Léon ou Cong-Gall devenu Cancale.
Mais qu'entendre par le mot Conc ?
Le P. Grégoire de Rostrenen le traduit par grande coquille, conque (Dictionnaire français-celtique, 1732). Cette interprétation née peut-être de la ressemblance des mots, est repoussée par D. Pelletier. Après un long exposé, il traduit conc par coin, pointe. Il se rapproche ainsi du plus ancien dictionnaire breton le Catholicon (imprimé à Tréguier en 1499), qui ne donne pas conc mais coing, et traduit anglet, angulus.
Mais pas trop d'éthymologie; Conc-Kerné, Conc-Léon sont pour les uns le port de Cornouaille, le port de Léon et pour d'autres le coin de Cornouaille, le coin de Léon.
Toujours est-il que ce n'est pas Concar qui a donné son nom à la ville mais, au contraire, le nom de Conc qui, rapproché du nom Concar, a valu à Concar le titre de fondateur de Concarneau.

 

http://www.concarneau.org/histoire.php

Partager cet article

Repost 0
Published by evene38 - dans Tour de France
commenter cet article

commentaires

kikique 11/07/2007 11:17

Superbe , passez de bonne vacances. bisous

framboise IsÚre 11/07/2007 07:27

Bisous!!!

Elise 10/07/2007 20:27

ramène des belles photos, je connais pas la bretagne, j'aimerais bien y aller

framboise IsÚre 10/07/2007 09:35

je vais me coucher plus cultivée!!!LOL!ce soir Jazz à Vienne; et pluie sûrement, mais quand la musique est bonne....LOL!!!pas en forme la mère;bizbizbiz bonne journée!